Déja en 2010, un informaticien néerlandais nous expliquait comment truquer les votes.